Responsabilité de notre génération dans la folie écologique

Que se passe-t-il ? Avons-nous rien compris des erreurs passées ?

Il y a un problème écologique, c'est un fait. La planète crève de nos modes de consommation. Nous ne savons pas gérer ni la demande démesurée en matières premières ni les déchet que seront les produits que nous achetons aujourd'hui.

On aurait pu faire les fières en affirmant que les problèmes actuels incombent entièrement aux générations précédentes, celles des 30 glorieuses qui ont produit et produit et produit, consommé, consommé et consommé.

Mais non, on ne peut pas faire ça.

Aujourd'hui encore on déconne grave et personne ne semble assez outré pour mettre au banc des accusé les nouveaux irresponsables qui se permettent des choses aberrantes à l'heure d'une prise de conscience écologique nécessaire.

Que faisons-nous aujourd'hui ? Que produisons-nous ? Que construisons nous ? Pour quel bénéfice ? Peut-on se permettre de telles choses ?

Ce billet d'humeur couve depuis un moment, j'avais bien en tête quelques exemples comme les chauffages sur les terrasses des cafés et restaurants qui sont une aberration parce que le degré d'isolation est nul au mieux très faible. (on vous demande d'isoler vos maisons pour réduire votre consommation en chauffage, par contre mettre du chauffage sur un espace non fermé là pas de soucis) :

Un chauffage comme celui de la photo ci-dessous consomme, à l'unité, entre 2000W et 3000W. Il est probablement équipé d'un thermostat mais pourquoi faire ? Comme il n'y a pas d'isolation, la déperdition de chaleur en terrasse étant continue, le radiateur fonctionne à plein temps.

"Oui mais tu comprends c'est un produit d'appel pour inviter les gens à s'installer en terrasse, c'est pas grave si ça tourne des heures sans que personnes ne soit en dessous"

A-t-on le droit ? A-t-on le droit de consommer autant d'énergie alors qu'on a un grave problème de production d'énergie à l'heure où les gens sont demandeurs de moyens de locomotion électrifiés et où on ne sait pas produire en quantité suffisante et proprement cette électricité. On a besoin de tuer toutes nos centrales nucléaires et aussi celles au charbon, ce n'est pas avec ce genre de consommations qu'on pourra y arriver ni même commencer à y songer.

Et vient ce qui a déclenché la rédaction de ce billet (je passe aussi tous les écrans que j'ai croisé durant mon cours séjour à Paris, écrans qui ne servent à rien puisqu'ils affichent du contenu statique, un écran pollue moins qu'une feuille de papier, c'est ça ? on n'arrête pas le progrès ?)

Écran publicitaire dans les toilettes

Dans un restaurant où je suis passé prendre un verre, avant de partir, petit tour aux toilettes.

Et là je tombe sur quoi ? Oui, un écran dans les chiottes. Tu sais le lieu où très probablement tu vas aller faire tes besoins dos à la chasse d'eau et où il n'y a personne une bonne partie du temps.

A-t-on le droit ? A-t-on le droit de demander à la planète des ressources naturelles pour ça ? A-t-on le droit de consommer l'énergie demandée par ces écrans (et je ne parle là encore pas des écrans publicitaires dans les rues, aux abris bus, ...) ?

Cette société est folle.

Et en plus pour imprimer du selfie. Meure connerie humaine.